Retour sur CAMPING #2 – Ma ville demain

 

Dans le cadre de ce deuxième CAMP.PiNG organisé par PiNG, une dizaine de participants se sont réunis dans les locaux de l’association autour des problématiques du projet  Ma Ville Demain, pour inventer ensemble la métropole nantaise de 2030.

Sous la forme d’un atelier collectif de prospective, trois thématiques ont été étudiées : le devenir de l’espace public, de la culture numérique et de la citoyenneté.

Cet atelier s’insère dans le cadre du projet collectif Ma Ville Demain, impulsé par Nantes Métropole.

 

Autour des trois concepts choisis (espace public, culture numérique, citoyenneté), l’atelier s’est déroulé en deux temps : d’abord, un brainstorming collectif autour des chaque thématique afin d’en extraire les problématiques ; ensuite, le développement de trois scénarios possibles pour la métropole nantaise de 2030.


Nous avons donc commencé l’atelier par un brainstorming autour des trois thématiques : à l’aide de post-it,
il s’agissait pour chacun de trouver les trois termes représentant le mieux chaque concept parmi la liste de mots de l’ABCDaire de Ma Ville Demain. Assez vite nous avons constaté le besoin d’ajouter des mots qui n’étaient pas présents dans cette liste.

Par groupe, nous avons ensuite travaillé sur le regroupement des mots – post-it de chaque thématique :  Pouvait-on dessiner des champs sémantiques avec l’ensemble de ces mots ? Quels étaient les mots les plus répétés ? Avions-nous des visions différentes du sens de chaque terme ? Ces visions étaient-elles compatibles ?

Afin de concrétiser nos idées, nous avons alors travaillé à l’invention de trois scénarios possibles. Pour cela, nous avons cherché dans la base de données de Ma Ville Demain des questions relatives à chaque thématique, en essayant de trouver celles reflétant le mieux les enjeux présents dans l’exercice antérieur (nous pouvions aussi inventer notre propre question si aucune nous interpelait). La seule contrainte était de pouvoir, avec la même question, présenter deux scénarios opposés, un positif et un négatif : Qu’est ce qui se passerait si… ? Et sinon…?

Finalement, chaque question en soulevant plusieurs autres, nous n’avons eu le temps d’imaginer que les scénarios positifs.

Voici les questions analysées :

Et si on alternait travail, formation, études, bénévolat, année sabbatique, tout au long de la vie? (citoyenneté)

Et si la créativité des habitants était prise en compte en permanence? (culture numérique : créativité-innovation)

 

Et si l’espace public était géré par les habitants? (espace public)

Catégories
Archives